Questions/Réponses Cancer & Covid-19

Vous êtes un salarié atteint d’un cancer et vous vous posez des questions sur le Covid-19 :
Ai-je davantage de risque d’attraper le coronavirus ? Quelles précautions prendre ? Quelle continuité de traitement ? Qui puis-je contacter ?

L’Institut National du Cancer met à disposition des informations sur le Covid-19 et sur les consignes à respecter lorsque l’on est atteint d’un cancer et que l’on est en traitement.

Vous trouverez les réponses à vos questions via le lien suivant : 
https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Coronavirus-COVID-19/Les-reponses-a-vos-questions

Avec le GEFLUC : Un masque barrière pour protéger la population saine de Covid-19

Êtes-vous à court de masques de protection ?
Si c’est le cas, vous allez pouvoir fabriquer le vôtre grâce à ce mode d’emploi complet et détaillé. Ce masque fait maison pour vous protéger du virus en cette période de crise sanitaire.

Face à la pénurie la solution est maintenant d’en fabriquer soi-même.
Vous avez peut-être déjà remarqué qu’il existe de très nombreux tutoriels sur Internet pour en confectionner. Cependant, il faut faire attention, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous et le niveau de protection de ces masques est bien souvent douteux.

L’Association française de normalisation (AFNOR) a mis à disposition de tous un guide téléchargeable pour fabriquer des masques barrière « bec de canard » ou « à pli ».

Destiné à une fabrication artisanale ou industrielle, ce masque barrière permet de vous protéger en plus des autres précautions que vous devez prendre telles que le lavage des mains fréquent et la distanciation sociale.

Le masque barrière a tout de même été vérifié et approuvé par près de 150 experts donc il vous sera amplement suffisant pour les sorties nécessaires et/ou le travail).

Ce masque n’exonère à aucun moment des gestes barrières. C’est une protection supplémentaire pour les personnes saines lorsqu’elles se déplacent ou travaillent.

Comment utiliser un masque barrière ?
Il est important de préciser que le masque fabriqué n’est efficace que s’il est porté et enlevé correctement.

Une mauvaise manipulation suffit à endommager son niveau de protection. Référez-vous donc au schéma de l’AFNOR ci-dessous qui explique la manipulation correcte.

Fabriquez vous-mêmes votre masque barrière « bec de canard » ou « à pli » grâce au document AFNOR Spec – Masques barrières téléchargeable ici.

Pour les particuliers, il suffit d’avoir un minimum de compétence en confection artisanale ainsi que les matériaux nécessaires.

Pour les entreprises, il y a une annexe référençant les laboratoires qui peuvent tester les prototypes avant de lancer une fabrication en série.

Source : AFNOR

 

Avec le GEFLUC, Gardez la forme pendant le confinement !

Dans ces circonstances exceptionnelles, le maintien d’une activité physique régulière et la lutte contre la sédentarité sont deux comportements essentiels pour rester en bonne santé.

 

La pratique d’activité physique est associée à une réduction du risque de maladies de cancer et d’un état immunitaire plus performant. Ce dernier point est particulièrement important dans le cadre de l’épidémie COVID-19 et participe à notre bien-être.

 

 

 

Nous vous recommandons de #Restez chez vous mais aussi de:

· Pratiquer de l’activité physique d’intensité modérée à soutenue au moins 30 minutes par jour
· Réaliser plusieurs fois par semaine des activités variées qui renforcent les muscles et améliorent la souplesse et l’équilibre
· Réduire le temps passé en position assise ou allongée, et rompre les périodes prolongées passées en position assise par quelques minutes de marche dans votre salon et d’étirements au minimum toutes les 2 heures

 

Faire du sport à la maison en ligne, suivez le guide
Et pour plus d’informations, cliquez ici

Confiné(e), je prends soin de ma santé !

Covid-19 : Plus que jamais le GEFLUC est à vos côtés

Depuis plus de 50 ans le GEFLUC Languedoc Roussillon participe avec et au sein des entreprises à l’accompagnement au quotidien de personnes déstabilisées au lendemain de leur hospitalisation pour cancer.

La période COVID-19 suscite beaucoup de questionnement chez ces patients qui ont l’impression de vivre une double peine.

 

De façon à les aider à garder un lien avec la vie et avec l’espoir, le GEFLUC Languedoc Roussillon rappelle son numéro téléphonique:  04 67 52 35 47

Au-delà de notre relation d’aide et sécuritaire habituelle, durant cette difficile période, l’idée maîtresse est d’amener chacun à voir avec le GEFLUC-LR des opportunités dans l’épreuve.

  1. Développons une chaine d’entraide pour les salariés et chef d’entreprises malades, et relayons l’information pour voir ce que le GEFLUC peut leur proposer.
  2. Nous manquons de masques, de gels hydro alcooliques. Parmi nos adhérents et amis, il existe sans doute des entreprises en capacité de fabriquer des masques en tissus, lavables, que nous pourrions notamment mettre à disposition des soignants, des malades du cancer et des mairies;
  3. Le GEFLUC se propose d’être un relais pour trouver des sites de production;
  4. Tenace et pourvoyeur d’espérance, le GEFLUC-LR est à votre écoute

Merci par avance aux entrepreneurs qui relaieront cette information vers leurs salariés

Les soins de support

Pour 2019, Le GEFLUC-Occitanie entame une démarche originale autour des soins de supports dans sa thématique de l’appel à projet.

Les soins de support sont essentiels dans la prise en charge des cancers. Il est indispensable de rappeler que le traitement des cancers repose en priorité sur la chirurgie, la radiothérapie et les traitements médicamenteux.

Mais les soins de support doivent aider ces traitements, supporter les patients et les aidants. Ces soins nécessitent de prouver leur efficacité en terme de survie et de bien-être d’une part, mais aussi dans le fait qu’ils n’altèrent pas la faisabilité des traitements fondamentaux du cancer.

Le développement d’une Recherche de qualité est donc incontournable pour ces nouvelles thérapies non médicamenteuses.

Nous ne doutons pas que les chercheurs auront à cœur de se pencher sur des programmes d’amélioration de soins et de pratiques comme des programmes d’éducation thérapeutique développés avec le patient par exemple.

Le Gefluc est à votre écoute pour toutes questions concernant cet article.

Sport, cancer & outils numériques

Les nouvelles recommandations du « sport » pour la santé.

Les recherches l’affirment : 40% des cancers pourraient être évités par l’adoption de comportements plus favorables à la santé.

L’un des plus faciles à mettre en œuvre, c’est l’activité physique à raison de 2h30 par semaine. Des séquences consécutives de 10 mn minimum peuvent combiner des exercices d’endurance, de renforcement musculaire, de souplesse et d’équilibre. Pour durer, l’activité doit procurer du plaisir. Il n’y a donc pas un sport prédominant.

Une autre recommandation : bouger plus au quotidien en évitant de rester plus de 2h en position assise. Des chercheurs ont mis en évidence les bénéfices sur la santé et le bien-être la pratique d’activités physiques mieux dosée et mieux ciblée en fonctions de son profil et de son contexte de vie.

Les outils numériques vont dans un avenir très proche jouer un rôle essentiel dans le repérage de la sédentarité, dans l’objectif d’apporter des conseils personnalisés.

Les entreprises et les pouvoirs publics doivent se mobiliser pour permettre à chacune et chacun d’intégrer des activités physiques à son quotidien, jeune ou moins jeune, cadre ou non cadre, malade ou non malade.

Article de Mélanie Mens et Grégory Ninot -Université de Montpellier, Institut du Cancer de Montpellier, Plateforme universitaire CEPS

Le Gefluc propose des sessions d’informations de prévention cancer après des salariés et des chefs d’entreprises. Contactez-nous !

Pour plus d’information, consultez le site de Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique