Avec le GEFLUC : Un masque barrière pour protéger la population saine de Covid-19

Êtes-vous à court de masques de protection ?
Si c’est le cas, vous allez pouvoir fabriquer le vôtre grâce à ce mode d’emploi complet et détaillé. Ce masque fait maison pour vous protéger du virus en cette période de crise sanitaire.

Face à la pénurie la solution est maintenant d’en fabriquer soi-même.
Vous avez peut-être déjà remarqué qu’il existe de très nombreux tutoriels sur Internet pour en confectionner. Cependant, il faut faire attention, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous et le niveau de protection de ces masques est bien souvent douteux.

L’Association française de normalisation (AFNOR) a mis à disposition de tous un guide téléchargeable pour fabriquer des masques barrière « bec de canard » ou « à pli ».

Destiné à une fabrication artisanale ou industrielle, ce masque barrière permet de vous protéger en plus des autres précautions que vous devez prendre telles que le lavage des mains fréquent et la distanciation sociale.

Le masque barrière a tout de même été vérifié et approuvé par près de 150 experts donc il vous sera amplement suffisant pour les sorties nécessaires et/ou le travail).

Ce masque n’exonère à aucun moment des gestes barrières. C’est une protection supplémentaire pour les personnes saines lorsqu’elles se déplacent ou travaillent.

Comment utiliser un masque barrière ?
Il est important de préciser que le masque fabriqué n’est efficace que s’il est porté et enlevé correctement.

Une mauvaise manipulation suffit à endommager son niveau de protection. Référez-vous donc au schéma de l’AFNOR ci-dessous qui explique la manipulation correcte.

Fabriquez vous-mêmes votre masque barrière « bec de canard » ou « à pli » grâce au document AFNOR Spec – Masques barrières téléchargeable ici.

Pour les particuliers, il suffit d’avoir un minimum de compétence en confection artisanale ainsi que les matériaux nécessaires.

Pour les entreprises, il y a une annexe référençant les laboratoires qui peuvent tester les prototypes avant de lancer une fabrication en série.

Source : AFNOR

 

Avec le GEFLUC, Gardez la forme pendant le confinement !

Dans ces circonstances exceptionnelles, le maintien d’une activité physique régulière et la lutte contre la sédentarité sont deux comportements essentiels pour rester en bonne santé.

 

La pratique d’activité physique est associée à une réduction du risque de maladies de cancer et d’un état immunitaire plus performant. Ce dernier point est particulièrement important dans le cadre de l’épidémie COVID-19 et participe à notre bien-être.

 

 

 

Nous vous recommandons de #Restez chez vous mais aussi de:

· Pratiquer de l’activité physique d’intensité modérée à soutenue au moins 30 minutes par jour
· Réaliser plusieurs fois par semaine des activités variées qui renforcent les muscles et améliorent la souplesse et l’équilibre
· Réduire le temps passé en position assise ou allongée, et rompre les périodes prolongées passées en position assise par quelques minutes de marche dans votre salon et d’étirements au minimum toutes les 2 heures

 

Faire du sport à la maison en ligne, suivez le guide
Et pour plus d’informations, cliquez ici

Confiné(e), je prends soin de ma santé !

Covid-19 : Plus que jamais le GEFLUC est à vos côtés

Depuis plus de 50 ans le GEFLUC Languedoc Roussillon participe avec et au sein des entreprises à l’accompagnement au quotidien de personnes déstabilisées au lendemain de leur hospitalisation pour cancer.

La période COVID-19 suscite beaucoup de questionnement chez ces patients qui ont l’impression de vivre une double peine.

 

De façon à les aider à garder un lien avec la vie et avec l’espoir, le GEFLUC Languedoc Roussillon rappelle son numéro téléphonique:  04 67 52 35 47

Au-delà de notre relation d’aide et sécuritaire habituelle, durant cette difficile période, l’idée maîtresse est d’amener chacun à voir avec le GEFLUC-LR des opportunités dans l’épreuve.

  1. Développons une chaine d’entraide pour les salariés et chef d’entreprises malades, et relayons l’information pour voir ce que le GEFLUC peut leur proposer.
  2. Nous manquons de masques, de gels hydro alcooliques. Parmi nos adhérents et amis, il existe sans doute des entreprises en capacité de fabriquer des masques en tissus, lavables, que nous pourrions notamment mettre à disposition des soignants, des malades du cancer et des mairies;
  3. Le GEFLUC se propose d’être un relais pour trouver des sites de production;
  4. Tenace et pourvoyeur d’espérance, le GEFLUC-LR est à votre écoute

Merci par avance aux entrepreneurs qui relaieront cette information vers leurs salariés

Les soins de support

Pour 2019, Le GEFLUC-Occitanie entame une démarche originale autour des soins de supports dans sa thématique de l’appel à projet.

Les soins de support sont essentiels dans la prise en charge des cancers. Il est indispensable de rappeler que le traitement des cancers repose en priorité sur la chirurgie, la radiothérapie et les traitements médicamenteux.

Mais les soins de support doivent aider ces traitements, supporter les patients et les aidants. Ces soins nécessitent de prouver leur efficacité en terme de survie et de bien-être d’une part, mais aussi dans le fait qu’ils n’altèrent pas la faisabilité des traitements fondamentaux du cancer.

Le développement d’une Recherche de qualité est donc incontournable pour ces nouvelles thérapies non médicamenteuses.

Nous ne doutons pas que les chercheurs auront à cœur de se pencher sur des programmes d’amélioration de soins et de pratiques comme des programmes d’éducation thérapeutique développés avec le patient par exemple.

Le Gefluc est à votre écoute pour toutes questions concernant cet article.

Réseau NACRe

La nutrition fait partie des facteurs essentiels sur lesquels il est possible d’agir pour améliorer la prévention des cancers.

Colporté par des rumeurs  ou des opérations marketing d’envergure, les préjugés résistent et se perpétuent envers et contre tout.

Il est donc primordial que soient diffusées des documentions scientifiquement validées. Dans cette démarche , le GEFLUC toujours fidèle à sa mission, véhicule et communique les informations.

Créé en janvier 2000, le réseau NACRe (National Alimentation Cancer Recherche) met en commun ses moyens de recherche et ses compétences pour améliorer la connaissance des relations entre facteurs nutritionnels et cancer.

 

Constitué de 38 équipes de chercheurs réparties dans les 7 cancéropôles de France, la mission première du réseau NACRe est de contribuer au développement des recherches dans le domaine nutrition et cancer en favorisant les échanges scientifiques et le montage de projets pluridisciplinaires.

Très régulièrement des expertises scientifiques collectives sont organisées en respectant une méthodologie rigoureuse au niveau international, par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), et le World Cancer Research Fund (WCRF) associé à l’American Institute for Cancer Research (AICR) et en France, par l’Institut National du Cancer (INCa) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). La dernière publiée et disponible sur le site internet du réseau, concerne le jeûne !

Sa seconde mission est de transmettre les savoirs vers les publics (agences sanitaires, grand public, professionnels de santé…) au travers d’outils et de documents téléchargeables sur leur site internet. pour en savoir +

Les projets de recherche primés en 2017

Depuis son origine, Le GEFLUC-LR a subventionné des travaux de recherche clinique ou fondamentale de la région à hauteur de 1,25 millions d’euros et c’est 29 840 702€ que l’ensemble des GEFLUC a consacré à la recherche contre le cancer depuis 1964.

En 2017, toujours fidèle à sa mission, le GEFLUC  LR a aidé au financement de plusieurs projets régionaux, sur la thématique du ciblage de la thérapie pour un montant total de 75 0000 €.

Médecine personnalisée :« Le bon traitement et les bons soins de support pour le bon patient en cancérologie, »

 

HEMATOLOGIE

Pr Guillaume CARTRON / CHU de Montpellier

15 000 €                                                                    

Identification d’une signature miARN prédictive de la réponse à un traitement d’immuno-chimiothérapie en première ligne chez des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique B .

 

CANCER DIGESTIF

Dr Jean Marc PASCUSSI/ CNRS

15 000 €

Drug re-positioning to re-sensitize colon cancer stem cells to chemotherapy.

 

 

RECHERCHE FONDAMENTALE

Dr Céline GONGORA /INSERM

15 000 €                                          

Combinaison « chimiothérapie-inhibiteur de kinase-inhibiteur de PD1 » pour patients CCR résistants à la chimiothérapie.

 

 

CANCER DU SEIN

 Dr Stéphanie ARNOULD / INSERM

15 000 €                                                 

Optimisation de l’association des inhibiteurs de la Dihydroorotate Deshydrogénase et des inhibiteurs de la protéine kinase Chk1 dans des modèles précliniques de cancer du sein triple négatif

 

 

SOINS de SUPPORT

Dr Estelle GUERDOUX-NINOT/ICM

7500 €                                                                                                                                                 

Vécu psychologique de l’arrêt des traitements lors d’un essai clinique de phase précoce : vers des soins de support personnalisés (VRAIMENT)

 

TUMEUR CEREBRALE

 Dr Catherine GOZÉ /CHU      

7500 €

Etude pilote de l’hétérogénéité génétique intra-tumorale dans les gliomes diffus de bas grade multi-lobaires (fronto-temporo-insulaires)

 

 

Grâce à vous, la recherche avance en Région……..merci à tous !

 

Info Gefluc LR

D’éminents spécialistes dans leur partie ont accepté de rejoindre le Conseil d’Administration. Leur expertise et leurs compétences seront un vrai atout pour les actions et décisions à venir.

Nous souhaitons donc la bienvenue à:

Sébastien CARRERE – Chirurgien viscéral et Sarcome au département chirurgie oncologie de l’ICM.

Daniel BONZOM – Professeur d’université  à la retraite – ancien président du MUC et membre du CA

Pierre SENESSE – Gastro-entérologue hépatologue du Pôle « Transversalité et Soins de Support à l’ICM.

Thomas MIZRAKI – Directeur des ressources humaines et de l’environnement au travail de la Régie des Eaux de Montpellier

 

La 5e nuit des entrepreneurs -Soirée MEDEF

Le 23 février dernier, le MEDEF organisait sa 5ème nuit des entrepreneurs au cours de laquelle plus de 400 participants sont venus échanger directement avec la vingtaine d’organismes présents.

Didier CUPISSOL sur le stand du Gefluc LR

Le thème de cette année était « l’entreprise et le sport »

Dans le cadre de ses actions de prévention en entreprise et sa thématique actuelle « sport et cancer » le GEFLUC a donc tout naturellement été invité à participer et à tenir un stand au côté des organismes paritaires.

Au cours de la soirée l’artiste peintre DYSABO a réalisé en direct une œuvre sur le thème de la cohésion, du sport et de la solidarité.

 

Cette soirée s’est clôturée par un cocktail dinatoire et une dégustation de vins.

Nous remercions l’artiste plasticienne DYSABO et le MEDEF qui ont généreusement offert au GEFLUC le tableau peint au cours de cette manifestation.

L’oeuvre réalisée en direct au cours de la soirée

Montpellier 3M, 10 ans de partenariat

Chaque année depuis 2005, en collaboration avec le Gefluc LR, Montpellier Méditerranée Métropole organise des sevrages tabagiques et des conférences pour sensibiliser ses agents sur la prévention des risques cancers.

MONTPELLIER-METROPOLE-GEFLUC-LRAinsi, depuis 10 ans, 22 groupes de 5 à 10 personnes volontaires se sont engagés sur un programme d’une durée de 6 mois à 1 an pour arrêter de fumer.

Le sevrage commence par une première réunion au cours de laquelle le médecin tabacologue explique aux futurs non-fumeurs les bénéfices liés à l’arrêt du tabac.

le Dr CLAUZEL insiste sur la détermination et l’engagement nécessaires à la réussite du programme qui conduisent, en premier lieu, à s’interroger sur ses motivations personnelles – même si elles peuvent évoluer au cours du sevrage.

Si notre méthode a fait ses preuves – elle est reconnue par l’INCA – son efficacité reste donc liée à la motivation de chacun.

Cette première information sera suivie de 7 entretiens individuels de 30 mn ou de 8 réunions de groupe selon le nombre de participants et la méthode choisie.

La prévention

La politique de prévention menée par Montpellier 3M sur le lieu de travail est d’autant plus importante que 40% des cancers sont liés à des comportements que nous pouvons modifier.

Afin de sensibiliser le plus grand nombre aux risques liés au tabagisme, à la consommation d’alcool, à une alimentation déséquilibrée, à l’exposition aux UV, à une activité physique insuffisante, des conférences animées par des professionnels de santé sont également proposées par le Gefluc.

Cette année, le Dr Pierre SENESSE de l’ICM Val d’Aurelle animera une conférence sur le thème: « nutrition et prévention cancer »

Ces interventions permettent la diffusion des bonnes pratiques de prévention qui constituent un enjeu aussi important que les progrès des traitements.

 

 

 

Nutrition: Faire le point

On estime que 40 % des cancers pourraient être évités par des modifications de nos modes de vie et dans notre environnement [source INCa : Institut National du Cancer].

Pour diminuer le risque de survenue d’un cancer OU après un cancer, les nutritionnistes de l’ICM font le point sur le rôle de l’alimentation dans la prévention du cancer.

Manger 5 portions de fruits et légumes par jour.

[Remarque : les féculents (pomme de terre, pâtes, riz, semoule,…), les légumes secs, les fruits secs et les graines ne sont pas inclus dans ce groupe].

Grâce à leur richesse en eau, vitamines, minéraux et en fibres, les fruits et légumes sont indispensables. Peu caloriques, ils diminuent le risque d’obésité et de surpoids, régulent le transit intestinal et la sensation de faim.

schema prévention

  • Les féculents (pommes de terre, pates, pain, riz,…) apportent 50 % de notre énergie quotidienne. Les produits céréaliers complets (pain complet, pates complètes, riz complets, millet, orge, avoine, boulgour, sarrasin,…), doivent être privilégiés pour votre santé.
  • Inclure dans son alimentation quotidienne un apport en légumes secs (fèves, haricots blancs, haricots rouges, lentilles, pois…), permet d’apporter une source de protéines et de fibres.
  • Il est recommandé de ne pas dépasser 500g de viande rouge cuite par semaine (bœuf, porc, agneau et chevreau) : manger moins de 5 steaks hachés de viande rouge par semaine !

Favoriser la consommation de viandes blanches (veau, lapin et volailles), d’œufs (maximum 4 par semaine) et de poissons qui sont également de bonnes sources de protéines.

Les aliments riches en sel

Les aliments riches en sel

  • Si vous aimez la charcuterie, riche en sel et en graisses animales, réservez-la à une portion par semaine, soit 2 tranches de jambon sec ou 1 tranche de jambon cuit ou 1 tranche de pâté ou 5-6 tranches de saucisson sec.
  • Pour donner du goût à vos plats, privilégier les épices et herbes aromatiques. Trop de sel est dangereux pour la santé. La dose recommandée de sel/jour est en moyenne de 5g. Or, notre alimentation industrialisée apporte environ 10 g de sel par jour !

Attention aux apports cachés en sel dans les conserves et les plats préparés industriels!

 

  • Limiter la consommation de produits à haute densité calorique, c’est-à-dire les produits de plus de 225 kcal/100g (boissons sucrées, plats préparés, pâtisseries, restauration rapide, …).
  • Sauf avis médical, boire de l’eau du robinet.
  • L’alcool n’est pas recommandé. En cas de consommation, la limiter à 1 verre / jour chez la femme et à 2 / jour chez l’homme.
  • Consommer des compléments alimentaires régulièrement (gélules, cachets, poudres) sans prescription médicale peut être nocif pour la santé et même augmenter le risque de certains cancers. Une alimentation variée et équilibrée répond aux besoins nutritionnels de l’organisme.

Voici l’exemple d’un plateau repas type permettant de regrouper l’ensemble de ces conseils nutritionnels:

schema2

Et n’oubliez pas de pratiquer une activité physique d’au moins 30 mn par jour !

Source ICM Val d’Aurelle