Les nouvelles recommandations du « sport » pour la santé.

Les recherches l’affirment : 40% des cancers pourraient être évités par l’adoption de comportements plus favorables à la santé.

L’un des plus faciles à mettre en œuvre, c’est l’activité physique à raison de 2h30 par semaine. Des séquences consécutives de 10 mn minimum peuvent combiner des exercices d’endurance, de renforcement musculaire, de souplesse et d’équilibre. Pour durer, l’activité doit procurer du plaisir. Il n’y a donc pas un sport prédominant.

Une autre recommandation : bouger plus au quotidien en évitant de rester plus de 2h en position assise. Des chercheurs ont mis en évidence les bénéfices sur la santé et le bien-être la pratique d’activités physiques mieux dosée et mieux ciblée en fonctions de son profil et de son contexte de vie.

Les outils numériques vont dans un avenir très proche jouer un rôle essentiel dans le repérage de la sédentarité, dans l’objectif d’apporter des conseils personnalisés.

Les entreprises et les pouvoirs publics doivent se mobiliser pour permettre à chacune et chacun d’intégrer des activités physiques à son quotidien, jeune ou moins jeune, cadre ou non cadre, malade ou non malade.

Article de Mélanie Mens et Grégory Ninot -Université de Montpellier, Institut du Cancer de Montpellier, Plateforme universitaire CEPS

Le Gefluc propose des sessions d’informations de prévention cancer après des salariés et des chefs d’entreprises. Contactez-nous !

Pour plus d’information, consultez le site de Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique